2 grands principes du traitement postural

« Primum non nocere » (d’abord ne pas nuire) est le principe de base en Posturologie. Les semelles sont fines, elles s’adaptent à beaucoup de chaussures, elles doivent donc être acceptées sans délai par le pied et ne doivent en aucun cas être gênantes.

Le second principe est de ne jamais regarder uniquement le symptôme douloureux mais toujours le patient dans sa globalité. L’objectif étant de trouver la source du problème et non de se focaliser sur sa conséquence la plus visible (car c’est souvent l’arbre qui cache la forêt).

Ce précepte qui définit le corps comme un tout indivisible nous rapproche beaucoup des kinésithérapeutes et ostéopathes avec qui un réel travail d’équipe peut être effectué.